Parution : 22/03/2024
ISBN : 9782384313211
248 pages (Broché)

21.00 €

De neige et de vent

Le nouveau polar de Sébastien Vidal nous rappelle qu’en zone blanche, il est facile de perdre son humanité.

Lauréat du Prix Landerneau Polar 2024

Retours de lecture :

« La plume de Sébastien sait autant rendre de la tempête des éléments naturels que de celle des âmes humaines en proie à la douleur, au doute, à la culpabilité. Car seuls les tragiques événements révèlent le pire ou le meilleur des individus. Son écriture s’attache à décrire les lumières, les tons et les bruits des montagnes, [...] en une poésie picturale qui nous émeut autant que le destin des personnages et l’intrigue romanesque. Chapeau bas ! »
Coup de coeur de Corinne, Le domaine des murmures, Champagnole (39)

« Huis clos dont les murs sont tempête et accès bloqués. Huis clos où le danger doit frapper à n’importe quel moment. Huis clos où l’Homme se révèle dans sa nature la plus brute, la plus animale. [...] La tension de ce roman est addictive et il est difficile de refermer ces pages sans être curieux de son issu. Bravo à l’auteur et merci aux éditions Le Mot et Le Reste ! »
Marcos, Librairie La Manoeuvre, Paris 11e

« Avec De neige et de vent, l’écriture de Sébastien Vidal est au plus près des colères de la nature et des tourments humains. L’auteur corrézien confirme les espoirs placés en lui et, roman après roman, perfectionne son art. Ce huis-clos montagnard devrait finir de faire tomber les dernières réticences et lui offrir une place de choix sur la scène du polar en France. »
Yann, Alpha Bureau, Monistrol sur Loire (43)

« Roman noir, roman rural, roman social, un peu tout cela à la fois mâtiné de nature writing grâce à une plume talentueuse et un style fluide [...] Au final un page turner très efficace Bravo ! »
Christelle, L’Indépendante, Saint Gaudens (31)

« C’est un vrai bijou que ce roman noir écrit au cordeau d’une plume magnifique. C’est Rio Bravo qui aurait croisé Fargo sans oublier la poésie et la sauvagerie de la nature. C’est une plongée au plus noir de l’humanité dans le blanc infini de la neige pour faire briller ce qui reste de plus beau. »
Coup de cœur à la librairie La Droguerie, Saint Malo (35)

À la frontière des Alpes italiennes et françaises, le village de Tordinona est l’isolement incarné. Voyant la tempête qui se prépare là-haut, la patrouille de gendarmerie composée de Marcus et Nadia s’apprête à redescendre dans la vallée quand le garde champêtre découvre le corps de la fille du maire. Dès le lendemain, alors que le seul pont reliant Tordinona au reste du monde a été détruit par une avalanche, le maire et une partie des habitants s’en prennent à un voyageur de passage qu’ils soupçonnent d’être l’assassin. Attachés à leur devoir, Nadia et Marcus s’opposent à leur haine et à leur désir de se faire justice ; dès lors ils s’apprêtent à lutter contre eux. Dans ce huis clos enserré par la violence des éléments, la tension ne cesse de monter, et avec elle, une question qui traverse les âges : que reste-t-il de notre humanité quand il n’y a (presque) plus personne pour faire respecter la loi ?

Revue de presse

_ "De neige et de vent" de Sébastien Vidal, la menace des paysages et la fureur des hommes Michel Abescat France Inter - "Le Polar sonnera toujours 2 fois" 18 avril 2024
_ De neige et de vent, Sébastien Vidal Aude Bouquine Blog Aude Bouquine 2 avril 2024
_ De gendarme à auteur récompensé : le parcours de Sébastien Vidal Doria Belkacemi Gendinfo 6 avril 2024
_ Tomber la neige... Mort et secrets dans un village de montagne Cécile Mazin Actualitté 13 mars 2024

_ "De neige et de vent" de Sébastien Vidal, la menace des paysages et la fureur des hommes

“Un western, en effet, mais qui se déroule en France, dans un petit village des Alpes et soulève, avec une belle puissance, une série de questions : Que se passerait-il si la peur du gendarme n’existait plus ? Si les règles de droit étaient mises entre parenthèses, si chacun sentait, à la faveur d’une sorte de chaos général, qu’il pouvait agir à sa guise, régler lui-même ses comptes en toute impunité ?
Que se passerait-il alors ? Quel serait le visage du monde ? Et que deviendrait notre humanité ?
Autant de questions qui traversent cette histoire plutôt rocambolesque.”

Replay disponible

Michel Abescat
France Inter - "Le Polar sonnera toujours 2 fois" 18 avril 2024

_ De neige et de vent, Sébastien Vidal

“L’écriture de Sébastien Vidal offre une immersion totale dans ce huis clos oppressant, où les émotions et les doutes des personnages s’entrelacent avec la force de la tempête qui fait rage à l’extérieur. Même dans cette lumière épuisée, l’auteur souligne la résilience de ces trois personnages retranchés, déterminés à vaincre la folie des hommes. « C’est Soulages qui doit être aux manettes, et dont Marcus acquiert la certitude qu’il y aura, à un moment donné, un trait de lumière sublime. » Si la lumière semble faible ou éteinte, elle offre pourtant un contraste saisissant avec l’obscurité d’une situation sombre et désespérée.
Découvrir la plume de Sébastien Vidal c’est comme se laisser envelopper par les rayons d’une flamme douce et apaisante dans un paysage enneigé et déchaîné. Chaque mot est une étincelle de poésie qui réchauffe l’âme et éclaire les recoins les plus sombres de l’histoire.”

Article à retrouver sur le blog d’Aude Bouquine

Aude Bouquine
Blog Aude Bouquine 2 avril 2024

_ De gendarme à auteur récompensé : le parcours de Sébastien Vidal

“L’inspiration pour ses romans trouve souvent sa source dans des images évocatrices : «Une scène initiale me vient en tête un peu comme une vision, quelque chose de très cinématographique, qui dure quelques secondes. Et c’est à partir de cette scène que je laisse grossir, qu’au fil des mois des personnages émergent, des lieux, jusqu’à donner naissance à une véritable histoire », confie-t-il, ajoutant que son parcours en gendarmerie l’inspire beaucoup pour ses personnages.
C’est d’ailleurs grâce à une de ces visions qu’est né “De neige et de Vent”, son troisième roman, publié chez la maison d’édition Le mot et le reste. « En 2020, j’ai eu cette scène initiale où je voyais un homme avec un sac à dos qui marchait sur une route de montagne, dans une tempête de neige, accompagné de son chien. Ça a été la scène fondatrice. »

Article disponible en ligne

Doria Belkacemi
Gendinfo 6 avril 2024

_ Tomber la neige... Mort et secrets dans un village de montagne

“Un roman noir au style fluide — avec un vocabulaire riche, des phrases longues et une syntaxe soignée, ce qui ne gâche rien, bien au contraire. Le lecteur navigue au fil d’une intrigue où les interactions ambiguës entre les personnes creusent le malaise. L’omerta est de mise.
Un page-turner efficace alliant une intrigue policière maîtrisée à une plume talentueuse.”

Chronique à lire ici

Cécile Mazin
Actualitté 13 mars 2024
Réalisation : William Dodé - www.flibuste.net - Mentions légales